mon blog de geek...

Atterrissage mouvementé pour un A380

Jeudi la tempête Xavier a balayé le nord de l’Allemagne avec des rafales dépassant parfois les 130 km/h. Ces vents violents ont pas mal secoué les passagers d’un A380 de la compagnie Emirates en provenance de Dubaï.

Comme souvent, un spotter était présent pour filmer les appareils à atterrissage ou au décollage. Les spotters sont des passionnés d’aviation qui adorent se placer en bout de piste pour photographier ou filmer les avions.

On voit bien que le vent de travers et les rafales compliquent les opérations. L’avion, pesant portant dans les 400 tonnes est secoué lors de l’approche mais c’est bien pire lorsque le train touche le sol.

Il faut savoir qu’un avion décolle ou atterrit face au vent. C’est pour cela que beaucoup d’aéroports ont plusieurs pistes, orientées en fonction des vents dominants. Mais celui ci ne souffle pas toujours parfaitement dans l’axe et dans ce cas les appareils doivent manœuvrer avec le vent de travers.

Tant que l’avion est en l’air il peut se diriger vers la piste en volant « en crabe ». Mais au moment où les roues touchent le sol il faut bien rectifier la trajectoire sous peine de sortir de piste. On voit bien les débattements importants au niveau de la dérive juste à ce moment. Sur les appareils modernes cette procédure est gérée par des automatismes et je ne pense pas que les passagers aient été mis en danger. Même s’ils se souviendront longtemps de cet atterrissage ! 🙂

On imagine les tensions subies par la structure de l’appareil (ainsi que par les passagers installés à l’arrière…)

Certains appareils comme le bombardier B52 disposent d’un train orientable afin de faciliter les atterrissages par vent de travers.

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *